« Je cherche un job dans le marketing »

17 Déc

Cette fameuse phrase, je n’aurai jamais imaginé, il y a quelques années, regretté de la prononcer et me demander comment j’ai pu faire un aussi mauvais choix tactique. Après tout, en école de commerce, il y avait la finance, ou le contrôle de gestion, pourquoi avoir choisi une spécialisation marketing !! Avec un penchant pour la communication en plus, pour arranger le tout…

Quand j’étais petit, j’entendais partout “fais de longues études,  tu auras un travail, tu gagneras bien ta vie…”Mon xxx ouai !

Il faut se rendre à l’évidence, la crise frappe dure, et elle frappe tout le monde ! Pour couronner le tout, j’ai choisi un secteur d’activité en pleine crise (les sports de glisse), connu pour ses salaires mirobolants à la base déjà…Je n’arriverai donc jamais à expliquer à ma mère que traverser la France pour un entretien pour un job payé au SMIC ne me pose aucuns problèmes, car pour elle, mes études devraient être une garantie pour prétendre à un bon salaire. Mais c’est fini tout ça, l’époque du “le diplôme fait le salaire”. C’est du passé. Quand je vois ma cousine de 18 ans qui est aide-soignante et qui gagne plus que moi, je me dis que j’ai fait le mauvais choix. De même pour un plombier, CAP en poche, qui va toucher dans les 1500e nets comme premier salaire, alors comment expliquer cela, et par-dessus le marché, à qui la faute ? (oui on aime bien trouver des coupables!)

A force de vouloir pousser tout le monde à faire des études,  et cette fameuse règle du 80% des français doivent avoir le BAC, on se retrouve avec un amas d’étudiants surdiplômés, sans job, ou avec un job complètement en dessous de leur capacités. Qui n’a pas entendu parler ou vu à la télé  cette personne ayant un BAC+5 et travaillant à Mac Do comme caissier pour payer le loyer ? Et oui, pas forcément easy de trouver le job de ces rêves, alors on se résigne !

Dernier conseil que j’ai entendu dans mon école, “le doctorat est un bon moyen de se démarquer”…Bah oui bien sûr, et puis dans 10 ans ce sera quoi, la nécessité d’aller au BAC+14 ?

Non sérieux, j’aurai mieux fait d’écouter le prof qui me disait que dans ces métiers le plus important c’est le réseau…Il avait pas tort le bougre…Donc préparez vos cartes de visite les enfants et apprenez à dégainer plus vite que votre ombre !

Alors on est tenté par l’opportunité d’aller à Paris l’endroit où il y a tous les jobs ! Car même si ça fait pas plaisir à tout le monde, il faut bien se l’avouer: c’est là qu’il y a le plus de boulots dans ce secteur (le marketing j’entends, pas les sports de glisse!). Car soyons honnêtes un minute, on a autant de chances de trouver un job à Epinal dans le marketing que d’être obèse et champion de triathlon…Je plaisante bien sûr (enfin pas trop quand même) !

C’est donc dans une sorte de résignation qu’on s’oblige à aller à Paris pour “commencer”. Et bien pas moi messieurs dames ! Trop attaché à ma mer et mes montagnes, l’idée du métro boulot dodo, de croiser des gens tristes et stressés et des roms jouant faux et chantant comme des casseroles, essayant de me soutirer quelques deniers ne m’intéresse guère, autant rester chez papa et maman !

Le problème quand on est revenu chez papa et maman, c’est qu’on est plus habitué à ça. C’est sûr, on a qu’à mettre ses pieds sous la table le soir, à manger un bon petit plat mitonné dont on avait presque oublié le gout ! Mais lors du quotidien “alors t’as trouvé quelque chose?”, on est toujours un peu mal à l’aise, à tenter d’expliquer que c’est la faute de la crise, qu’il y a peu d’opportunités et qu’il faut être patient ! Et on sent qu’on a intérêt à trouver quelque chose et vite !

Non c’est sûr, le jour où j’ai des enfants (j’avoue c’est pas pour tout de suite), je leur ferai faire des études courtes où il y a des jobs, si possible pas mal payé, donc on évitera le marketing. Ça sera électricien ou plombier un point c’est tout !

Mais bon il y a pire: il y a les personnes diplômées en communication ou en évènementiel, et là, prenez votre bâton de bois, car la route va être longue !

Publicités

5 Réponses to “« Je cherche un job dans le marketing »”

  1. Marie janvier 18, 2013 à 12:01 #

    Mon dieu comme je te comprends ! Je me retrouve à 100% dans tout ce que tu as écris dans cet article…Moi aussi je suis diplômée de l’école fusionnée (depuis octobre), moi aussi je cherche un job dans le marketing, moi aussi je suis attachée à mon sud et ne veux pas partir sur Paris…et moi aussi je regrette ô combien de ne pas m’être arrêtée à un Bac+3 voire d’avoir fait des études amenant à un METIER (infirmière, instit, etc.) où toutes mes copines ont déjà trouvé un job mieux payé que ce que je ne le serai au début…
    Moi aussi j’en ai marre de répondre que je n’ai toujours rien trouvé, que c’est la crise, que j’ai eu mes rdv chez Pôle Emploi, bref…
    Des fois je me demande si je ne devrais pas recommencer des études amenant à un vrai métier et qui pourrait surtout me permettre d’avoir un travail rapidement. Je sais pas si toi aussi tu te poses cette question, mais dans mon cas, ce qui me bloque entre autres, c’est les milliers d’euros dépensés dans les études en école de commerce…
    Enfin bon, en attendant, je m’adonne à ma passion pour la cuisine donc moi aussi j’ai un blog, mais un blog de gourmande ahah ! 😉

    • christophecotb janvier 20, 2013 à 10:53 #

      Merci Marie pour ton commentaire 🙂

      A vrai dire c’est pareil pour moi. J’ai le crédit pour mes études qui arrive bientot (septembre…), sans ça je serai déjà à l’autre bout de la planète à faire n’importe quel job, mais voila il faut que je trouve de la stabilité financière rapidement donc pas pour le moment !

      En tout cas faut continuer à y croire et chercher, ça va payer 😉 Moi je repasse par la case stage, c’est une stratégie, on verra bien si ça marche, en attendant je suis prêt de l’océan et des montagnes, ce qui me ravit déjà 🙂

      bonne chance à toi avec ton blog !

      christophe

  2. Guillerm David février 1, 2013 à 3:24 #

    Salut Christophe!

    Je viens de lire tes posts et ca m’a bien fait plaisir de voir que je suis pas le seul à être en galère et à me poser des questions existentielles sur mes études. Quand tu dis qu’il y a pas pire que les gens spécialisés en marketing, événementiel ou communication, tu oublies ma spécialisation: la RSE! Parce que là je ne sais pas si c’est pas pire parce que même à Paris il n’y a aucune offre! Et quand on a la chance d’en voir, c’est les personnes en reconversion professionelle ayant 10 d’expérience et un MBA DD en poche qui te ravisse le poste… Bon tout n’est pas si noir mais le problème de cette filière (si ça en est une, des fois on se le demande), c’est qu’elle n’est référencée sur aucun site de recherche d’emploi, à part sur la jobboard de notre chère école, où il n’y a d’ailleurs aucune offre!
    Moi aussi je commence donc à remettre en question mes choix de stages et même carrément mes choix d’études… Et moi aussi je rembourse le prêt de mon école donc je ne peux pas me permettre de partir n’importe où faire un travail cool sous les tropiques.

    J’avais juste une question Christophe, comment tu as fait pour refaire un stage, tu es sensé être diplômé non? Tu as fait un report de diplôme? Parce que je me disais que je pouvais faire ça mais j’ai déjà été diplômé.

    Allez bon courage à tous ceux qui cherchent!

    David

    • christophecotb février 1, 2013 à 5:07 #

      Salut David

      Je veux bien te croire ! Jade est venu me rendre visite quelques jours sur la côte atlantique et elle m’a raconté aussi que c’est super dur en RSE, on est « tous dans la même galère » 😀

      Il faut y aller au culot et travailler son réseau (on aurait mieux fait d’écouter ces conseils à l’école!) car dans des secteurs aussi bouchés ça marche pas mal au copinage, en RSE j’imagine que c’est assez fermé comme milieu aussi…

      Oui j’ai fait un report de diplôme. J’ai fait un stage « à la cool » cet été, au bord de la plage, car je voulais en profiter à fond, mais je me doutais que j’allais en payer le prix fort donc j’ai demandé un report au cas où (car je me dis que si quelqu’un veut m’embaucher comme employé et qu’il est intéressé par mes compétences, il s’en foutra que je sois diplômé ou non !), et au final après des recherches d’emploi infructueuses et la sensation de bloquer j’ai repostuler pour des stages et je me dis que c’est mieux que rien.

      Niveau financier c’est chaud (encore une fois…) mais bon on a rien sans rien et c’est comme ça en ce moment !

      Essaie peut être de voir via viadeo et linked in pour mettre ton profil en valeur à fond (j’imagine que tu la déjà fait mais bon on sait jamais), regarde pour des VIE éventuellement, et SURTOUT ne perds pas espoir !

      Bonne chance pour te recherches

      Christophe

  3. Aktionjob juin 4, 2014 à 4:45 #

    Je suis d’accord avec David

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Rainbow Berlin

Paroles de jeunes diplômés

Chris on the beach

Paroles de jeunes diplômés

%d blogueurs aiment cette page :